• 19887 LOGICMAX ban970x100

  • anim Banniere 970x100 RMI Ortho new
  • vegapubortho
  • banniere ORTHOPHONIES UBINECT 970x100px anim2

  • Entrons dans l27ecrit

Orthophoniste
Selection Livres

Les Bégaiements

Un pour cent de la population adulte et quatre pour cent des enfants bégaient.
Ce trouble complexe de la parole se développe généralement entre deux et cinq ans et est quatre fois plus fréquent chez les garçons que chez les filles. Il affecte la plupart du temps des individus prédisposés héréditairement et se manifeste par une série de symptômes visibles et cachés.

Le degré des bégaiements variera de temps à autre chez un même individu. Cela dépend des situations dans lesquelles il se trouve, sa difficulté particulière à dire certains mots ainsi que sa condition physique générale du moment. En effet, les personnes qui bégaient confirment universellement connaître des jours «favorables» et d'autres «moins favorables».
La sévérité des bégaiements varie également beaucoup d'un individu à l'autre, ce qui laisse présupposer des localisations multiples quant à l’atteinte de telle ou telle fonction ou de tel ou tel organe. Certaines personnes ont ainsi un contrôle de leur élocution plus naturel que d'autres.

Face à ce constat, nous préférons parler de « bégaiements » pluriels et non du bégaiement.

Ce sont des modèles trop normatifs qui ont empêché, tout au long de l’histoire, une véritable envolée de la recherche et un véritable consensus quant aux pratiques à adopter face à ce qui demeure sans doute l’un des plus lourds handicaps de la parole.


Les causes du bégaiement
Les études les plus récentes et les plus sérieuses révèlent que l'organisation du système nerveux central des personnes qui bégaient diffère de façon très subtile de celle des personnes dites fluides. La théorie, mise de l'avant pour expliquer cette condition neurologique, s'appuie entre autres sur la relation entre les deux hémisphères cérébraux et leur développement. Cette théorie permet de prendre en considération toutes les données du problème puisque le cerveau est à la fois le siège de la pensée, de la parole, des émotions, des praxies…
De plus, une prédisposition génétique est de toute évidence un facteur déterminant de cette organisation neurophysiologique puisque le bégaiement se perpétue dans certaines familles.

Le bégaiement émerge entre 2 et 5 ans chez l'enfant qui a hérité d'un système de parole plus fragile. C'est peut-être en raison de cette apparition précoce que certains croient, à tort, qu'il est causé par un traumatisme environnemental de l’enfance…

D’autres pensent également à tort que le bégaiement est issu d'un déséquilibre émotionnel et que le seul traitement de la gestion de ces émotions et de la tension éradiquerait le bégaiement.

Les thérapies
Il convient de mentionner qu'aucune thérapie ne peut éliminer la présumée cause physique du bégaiement.
Dans la majorité des cas, une thérapie aide plutôt la personne qui bégaie à compenser son handicap en contrôlant les manifestations de celui-ci. Elle l’aide également à surmonter ses émotions et à développer une attitude ouverte et objective envers son élocution.
La pratique continue des techniques de fluidité acquises en thérapie, le soutien d'un orthophoniste, l'habilité à composer sans panique et sans évitement avec une perte occasionnelle du contrôle de son élocution ainsi qu'un entourage compréhensif et un environnement favorable augmenteront les chances de l'enfant de contrôler son élocution et préviendront le développement du bégaiement en un sérieux handicap limitatif.

FAITS
Les gens qui bégaient ne sont ni plus ni moins intelligents que ceux qui ne bégaient pas.
Le bégaiement n'est pas un trouble psychologique.
II y a trois fois plus d'hommes que de femmes qui bégaient.
Le bégaiement semble être héréditaire.
Le bégaiement touche les gens de toutes les couches socio-économiques et se retrouve dans toutes les parties du monde.
Les enfants n'imitent pas les personnes qui bégaient. On ne peut devenir une personne qui bégaie en imitant quelqu'un qui bégaie.
Les parents ne sont pas la cause du bégaiement. Certains facteurs environnementaux peuvent influer sur le développement et la gravité du bégaiement, mais ces facteurs sont peu susceptibles de causer le bégaiement.
Le stress et l'angoisse peuvent aggraver le bégaiement.
Les recherches ont démontré que le bégaiement peut être contrôlé par une thérapie directe et des changements environnementaux.
Le blocage des muscles labiaux peut s’effectuer en présence ou non d’un interlocuteur. Le bégaiement n’est donc pas seulement un trouble relationnel ou de la communication.


CONSEILS POUR CELUI QUI ÉCOUTE
Ne PAS retenir son souffle et sembler alarmé.
Écouter patiemment: ne PAS finir les phrases du locuteur.
Écouter CE QUE le locuteur dit et non COMMENT il le dit.
Ne PAS suggérer de ralentir ou de recommencer. Le fait de suggérer au locuteur de ralentir ou de recommencer peut être nuisible et attirer l'attention sur les troubles de la parole, notamment chez les plus jeunes.
Essayer d'offrir un modèle en parlant lentement et tranquillement, lorsque c'est possible.
Essayer de créer un milieu de communication détendu.
Ne PAS interrompre le locuteur. Cependant, demander des explications si le message n'est pas compris.

PISTES DE REFLEXION
Le contrôle d'une parole fluide n'est pas «MIRACULEUX», L’enfant qui bégaie et ses parents en font vite le terrible constat.
Ils doivent connaître les ingrédients indispensables à la fluidité:
solidarité, efforts collectifs, respect du programme d'entraînement quotidien, adaptation mutuelle, sensibilisation de l'environnement, soutien de la motivation à court, moyen et long terme et ce, en dépit des événements...
Ils doivent donc garder à l'esprit les questions suivantes:
Comment appliquer «religieusement» ce modèle aux défis communicatifs que vivent les jeunes bègues en recherche de contrôle ou en période de récupération d'une rechute?
Comment les «convaincre» de partir gagnants tout en composant avec leurs difficultés sporadiques?
Comment conserver leur mise en forme optimale au plan de leur fluidité ?
Comment leur faire assumer leurs responsabilités et les soutenir à travers leur cheminement thérapeutique?


TENTATIVES DE SOLUTIONS
Des éléments de solution se retrouvent certes dans le développement d'attitudes de coopération et de partenariat avec les différentes personnes interagissant avec le jeune. En effet, chaque partenaire doit se sentir concerné par le succès du dialogue. Le jeune qui bégaie, autant que la personne qui écoute, doit s'outiller (et se servir de ses outils) pour faciliter la COMMUNICATION bilatéralement.
Nous invitons donc toute personne significative dans la vie de l'enfant (parents, parenté, professeur, directeur, éducateur, etc.) à s'arrêter et à réfléchir au geste (diplôme honorifique signé du directeur, décoration des murs de l'école, tape d'encouragement dans le dos) ou à l'attitude (modération de leur propre débit, respect des tours de parole...) favorables à «l'harmonie COMMUNICATIVE».

Si toute personne en interaction avec l'enfant apporte sa contribution et saisit l'occasion de sensibiliser l'entourage à la question du bégaiement plutôt que de s'abstenir, les plus jeunes se sentiront soutenus dans leur conquête de fluidité. Ils méritent bien ce petit coup de pouce qui peut faire la différence.
Dans le même esprit, une saine discipline de vie face à l'entraînement quotidien peut prévenir les fluctuations dans la fluidité nouvellement acquise. Avoir le souci de s'améliorer ici, maintenant et pleinement, en mettant TOUS les atouts du bon côté, conduira nécessairement à une meilleure fluidité. Il faut y CROIRE et DÉCIDER de changer à long terme. Prétextes multiples ou excuses cristalliseront la rechute alors qu'une augmentation de l'intensité thérapeutique permettra de surmonter les pertes de contrôle. Il faut vouloir respecter et satisfaire l'objectif de renouer avec la fluidité.

Renseignements complémentaires: www.begaiement.org (Le portail de l'Association Parole Bégaiement)

Faîtes-nous part de vos réflexions . Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Documents - Bégaiements

Bibliographie - Bégaiements

Liens - Bégaiements

doc

  • CPES

  • Orthophonie point com banniere MAESTRIS PREPA 2016

  • Orthophonie point com banniere IGPEPM 2016

Instituts préparant au concours d'Orthophoniste

Associations d'étudiants

  • abfo

  • aceol
  • aemo

  • cropped Bandeau AEOL 2
  • afonnice

  • nancy

  • logo aleop

  • nantes
  • apeo

  • Ateo
  • atfo

  • DisLalie

  • logo etoc

  • logoGeod

  • gepeto

  • Metafor