Une récente étude menée auprès de 1500 élèves a prouvé qu’une heure de lecture à voix haute en classe améliore de 10 à 20% la réussite scolaire (Etude menée par l’université de Pérouse en Italie). Lire à haute voix peut être fatigant pour notre cerveau qui doit de concert déchiffrer le texte, interpréter le sens, activer la boucle audio phonatoire et poser le rythme de la parole. Dans cet article, nous vous proposons quelques conseils de posture pour optimiser l’exercice de lecture à haute voix et en tirer tous les bienfaits pour votre apprentissage. Conseils de posture de la tête aux pieds.

  1. Commençons par les pieds justement. Les pieds doivent être à plat et parallèles. L’écart entre les pieds doit être de la largeur du bassin.
  2. Le derrière (les fesses) doit être au milieu de la chaise sans que le dos ne touche le dossier. Le buste doit reposer sur le derrière et les jambes bien encrées dans le sol. Idéalement, prenez un tabouret.
  3. Le dos doit être droit, cela veut dire qu’il ne doit être ni courbé ni trop creusé. Nous avons tendance à creuser le bas du dos pour se tenir droit, ce qui n’est pas bon pour la respiration.
  4. La tête doit être relaxée et dans le prolongement de la colonne vertébrale. Imaginez qu’un fil au sommet de votre crâne tire votre tête, naturellement, vous devez sentir votre tête puis tout votre buste s’étirer, sans lever le menton.
  5. Les lèvres doivent être légèrement poussée vers l’avant lorsque vous lisez. N’avancez pas la tête mais poussez légèrement sur vos lèvres.
  6. Respirez calmement avec le diaphragme en gonflant légèrement votre ventre au moment de l’inspiration.

Essayez de tenir la position quelques minutes tout en lisant à haute voix. Vous allez ainsi ressentir progressivement votre voix vibrer et raisonner dans tout votre corps.

Vous trouverez ici les conseils de posture pour une lecture à voix haute en vidéo

Lecture à voix haute. Conseils de posture

Pour les enfants, tous ces conseils peuvent être difficiles à mettre en œuvre. Le plus simple est de passer par une image qui symbolise le fait de pousser comme une plante. Vous pouvez expliquer à votre enfant par exemple qu’il est un arbre qui pousse au fur et à mesure que la pluie tombe. Vous pouvez mimer de la pluie avec votre main au dessus de la tête et laissez son corps se redresser naturellement.

Étiqueté dans :