Aujourd’hui, de nombreuses études montrent que de plus en plus d’enfants présentent des difficultés d’apprentissage et de langage. Face à ces troubles, il est important pour les parents de comprendre le rôle clé que joue le bilan orthophonique et la prise en charge appropriée. Dans cet article, nous allons approfondir le sujet en découvrant les étapes nécessaires à une demande de bilan orthophonique pour un enfant ainsi que les examens effectués. Nous aborderons également entre autres l’âge idéal pour recourir à un bilan orthophonique ou encore la place qu’il tient dans le système scolaire.

Qu’est-ce qu’un bilan orthophonique ?

Un bilan orthophonique est un examen médical et clinique qui évalue les capacités de langage verbal et non-verbal, la motricité liée à la parole et les aptitudes d’apprentissage d’un patient. Il sert à identifier les difficultés que présentent les enfants relatif à un trouble d’apprentissage et d’expression du langage. Les résultats de ce bilan permettent de déterminer si des problèmes liés à la parole, la compréhension et l’accomplissement des tâches sont présents chez le patient et peuvent être améliorés à travers une intervention orthophonique.

Malgré une prescription médicale, si l’orthophoniste estime qu’un bilan orthophonique n’est pas nécessaire ou adapté, il peut proposer un bilan de prévention et d’accompagnement parental. Ce bilan, facturé 50 euros, est une aide précieuse pour orienter les parents et les aider à soutenir leur enfant à la maison et en dehors de séances d’orthophonie.

Définition et objectifs du bilan orthophonique

Le bilan orthophonique établit le niveau de fonctionnement global du patient dans le but de mettre en évidence le trouble dans tous les domaines qui ont une incidence sur le langage oral et l’apprentissage. Les objectifs d’une telle évaluation sont d’identifier les domaines qui nécessitent le plus d’intervention et de déterminer si un trouble orthophonique est présent ou non. Ensuite, un plan de traitement adapté sera élaboré.

Quels sont les troubles d’apprentissage et de langage oral qui peuvent être diagnostiqués par un bilan orthophonique?

Un bilan orthophonique peut permettre de confirmer un certain nombre de troubles des apprentissages et du langage, notamment : la dyslexie, la dysphasie, la dysorthographie, le dysgraphie et la dyscalculie. Dans certains cas, le bilan peut également identifier un trouble qui relève du spectre autistique et à des difficultés cognitives globales, qui sont susceptibles d’interférer avec le développement du langage oral et des compétences d’apprentissage.

Comment se déroule le processus de demande d’un bilan orthophonique ?

Généralement, l’entourage (les parents ou le corps enseignant) décèle une difficulté. Cette difficulté dot être discuté avec le médecin qui pourra proposer aux parents d’effectuer un bilan orthophonique. Il est fortement recommandé de demander à son médecin, des recommandations d’orthophonistes pour s’assurer plus facilement d’une disponibilité. Le bilan est pris en charge par la sécurité sociale s’il est initié par un médecin (ordonnance). Une fois que le processus a commencé, l’orthophoniste peut procéder à l’examen. Les professionnels de santé (médecin, psychologue et orthophoniste) travaillent généralement en étroite collaboration pour compléter le bilan et fournir des informations sur les interventions qui peuvent être nécessaires.

Les différentes parties prenantes impliquées (médecin, parents, professionnels de la santé)

La coopération entre les diverses parties prenantes est essentielle pour le bon déroulement du bilan. Les parents doivent être impliqués et informés du processus et des examens qui seront réalisés pendant le bilan. Le médecin peut également encourager les parents à consulter un pédopsychologue ou un pédopsychiatre qui seront à même d’établir un diagnostic qui ne relèverait pas nécessaire de l’orthophonie (Trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité, trouble du spectre autistique). Par ailleurs, un bilan ORL peut également être demandé pour s’assurer que l’enfant entend correctement.

Quelles examens font partie du bilan orthophoniques ?

Le bilan orthophonique peut inclure une variété d’examens visant à évaluer le niveau global de fonctionnement de l’enfant. Ces tests peuvent comprendre des tests pour identifier les capacités auditives, une observation directe et informelle des comportements verbaux et non verbaux, une étude des comportements socio-cognitifs et des tests de langage qui peuvent être spécifiques à une question ou à un trouble connu.

Comment se présente le compte rendu du bilan orthophonique ?

Le compte rendu est essentiel à la fois pour communiquer efficacement avec les personnes impliquées dans la prise en charge et également suivre l’évolution et les progrès. Il se compose généralement d’une anamnèse, des examens entrepris et résultats obtenus, des recommandations sur le suivi et les méthodes à employer.

Quel est l’âge idéal pour passer un tel examen chez l’enfant ?

Les orthophonistes recommandent généralement aux parents d’attendre que leur enfant atteigne l’âge de 4 ans avant de demander un bilan orthophonique. Cependant, il n’est pas rare que des bilans soient réalisés pour des enfants plus jeunes, surtout si des signes évidents de troubles du langage oral et/ou d’apprentissage sont relevés.

Quel rôle jouent les bilans en termes scolaires et familiaux?

Les bilans orthophoniques peuvent aider les parents et les enseignants à mieux comprendre les causes profondes des difficultés de l’enfant. Les résultats des examens aident les professionnels à déterminer quels programmes scolaires, outils et stratégies peuvent être nécessaires pour soutenir le développement et l’apprentissage de l’enfant. En outre, l’orthophoniste est en mesure de fournir des ressources et une guidance aux familles et aux écoles pour aider l’enfant dans son développement.

Conclusion : Résumons ce que nous avons appris sur le sujet

Le bilan orthophonique est un processus exhaustif qui évalue les aptitudes linguistiques, cognitives et motrices d’un patient. Il sert à diagnostiquer les troubles d’apprentissage et de langage oral chez les enfants. Les résultats du bilan aident à planifier des interventions spécifiques visant à améliorer la motricité, la compréhension et la capacité à s’exprimer verbalement. Il est conseillé que les bilans orthophoniques soient réalisés pour les enfants à partir de l’âge de 4 ans, mais certaines personnes peuvent en bénéficier avant cet âge. Les résultats des examens aident les parents, les médecins et les spécialistes de la santé à planifier le traitement et à déterminer un plan de prise en charge approprié pour l’enfant.